Image entête

Questions fréquentes

Bienvenue sur notre FAQ ! Retrouvez toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur nos différentes thématiques.

Pour être complet, un technicien doit être capable d’intervenir à tous les stades de la préparation d’un téléphone mobile ou d’une tablette tactile. Sous la direction de son chef d’atelier, de son responsable de boutique ou sous ses propres ordres, il va : – Assembler des pièces de petite taille à l’échelle millimétrique ; – Localiser, diagnostiquer des pannes et les expliquer ainsi que les réparer ; – Changer des pièces défectueuses ou cassées ; – Réaliser des réglages de précision grâce à des appareils de mesure et de contrôle adaptés ; – Connaitre et maitriser son outillage ; – Nettoyer, souder ou remplacer des micro-pièces et des pièces défectueuses ; – Commander des pièces de rechange auprès de ses fournisseurs ; – Tester et vérifier le bon fonctionnement de l’appareil à chaque étape de son intervention ; – Accueillir et conseiller la clientèle lorsqu’il intervient en magasin ; – Dresser un devis pour les clients désirant faire réparer leur appareil ; – Connaitre le monde de la téléphonie et s’intéresser à ses évolutions.

Le technicien travaille essentiellement sur des appareils électroniques. Il doit donc faire preuve d’une grande habileté manuelle mais également de patience et de minutie pour réaliser sa tâche au mieux. C’est un employé organisé qui sait gérer, ranger et nettoyer son propre espace de travail. Il doit être autonome, rigoureux, précis, minutieux, dynamique et avoir un goût prononcé pour l’innovation. Avec de fortes capacités d’écoute et de communication, il est soucieux de satisfaire son client. Quand il opère dans un magasin, il passe de nombreuses heures sur son plan de travail dans des positions souvent inconfortables. Il doit ainsi jouir d’une bonne condition physique afin d’éviter les problèmes de santé. Lorsqu’il est en contact direct avec la clientèle, le technicien endosse les habits d’un commercial (vente de services et de produits complémentaires, de téléphones reconditionnés etc…). Il doit alors faire preuve d’excellentes qualités relationnelles pour conseiller ses clients et s’assurer de leur fidélité.

Plusieurs formations sont conseillées pour accéder au métier de technicien. Il n’a pas besoin de diplômes ou de qualifications requises pour se former. Les formations sont accessibles à tous les profils. Les élèves reçoivent une formation tant théorique que pratique grâce à des formateurs qualifiés et expérimentés. Selon leur niveau, ces formations justifiant l’accès à des postes avec plus ou moins de responsabilités.

Vous devez faire valider votre projet de formation par votre conseiller avant tout financement possible par Pole Emploi. En effet, votre démarche de formation doit être cohérente avec un projet de reprise d’emploi ou d’activité réaliste et pertinent. Votre conseiller Pole emploi validera votre projet au regard du contenu des coûts pédagogiques, de la durée de l’action de formation, mais aussi sur son efficacité pour votre retour à l’emploi. Il doit être complété par l’organisme de formation que vous avez identifié et remis à Pole emploi au plus tard 15 jours avant l’entrée en formation.

Si vous êtes indemnisé en allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE), allocation spécifique de reclassement (ASR) (en convention de reclassement personnalisé) ou allocation de transition professionnelle (ATP) (en contrat de transition professionnelle) ou allocation de sécurisation professionnelle (ASP) (en contrat de sécurisation professionnelle), vous conserverez celle-ci durant toute la durée de votre formation. Dans le cas contraire, vous pouvez bénéficier d’une rémunération de formation Pôle emploi (RFPE). A noter : dans certains cas, une aide à la mobilité prenant en charge vos frais de déplacement, de repas et/ou d’hébergement peut vous être attribuée pendant la formation. Rapprochez-vous de votre conseiller pour plus d’informations à ce sujet.

Le métier de technicien a de beaux jours devant lui. Avec l’engouement suscité par la téléphonie mobile et les tablettes tactiles ces dernières années, les services après-vente et les boutiques spécialisées dans la réparation offrent de nouveaux débouchés. Nous sommes sur un nouveau marché aux potentialités illimitées.

 

Plus de vingt millions de mobiles se vendent en France tous les ans… et 12 % se cassent dès la première année. La réparation est devenue un vrai business. Trente millions de Français ont aujourd’hui un smartphone. Les modèles « haut de gamme » ont bondi de 48 % en trois ans. Mais il n’est pas rare d’en voir en piteux état, avec un écran rayé ou bien brisés. Et comme changer de téléphone ou de tablette tactile revient cher (plusieurs centaines d’euros), le marché de la réparation est en plein boum… N’attendez plus venez-vous former à la réparation de téléphones et de tablettes.

• Aux personnes qui souhaitent créer leur propre entreprise, car une fois formées, l’ouverture d’un point de vente est facilement réalisable avec un minimum de capital (le rapport sur investissement est important, marge très intéressante.) • Aux personnes à la recherche d’un emploi ou d’une reconversion professionnelle dans un secteur porteur et innovant. • A ceux qui travaillent déjà dans ce secteur d’activité et souhaitent se perfectionner. • A ceux qui possèdent déjà un magasin et qui souhaite ajouter cette activité pour augmenter leur chiffre d’affaire avec la réparation de téléphonie mobile. La formation que notre centre propose permet d’acquérir toutes les connaissances nécessaires pour faire le diagnostic d’une panne et réparer smart phone, tablette, dalle PC… A la fin de la semaine de formation, le stagiaire peut être en mesure de maîtriser les complexités et les subtilités de la téléphonie mobile. Nous sommes sur un nouveau marché donc les études sont très rares. Connaissez-vous la nomophobie? C’est la peur d’être séparée de son téléphone mobile. Cette peur maladive de se retrouver un jour sans son téléphone est désormais soignée au sein de centres spécialisés et 1 français sur 2 n’imagine pas se passer de son smartphone. Le métier de réparateur est un métier d’avenir et un métier qui ne connait pas la crise !

X